• A venir...

    Pour la fin de l'hiver, le tout début du printemps 2014.

    Un pineapple mezzo soprano.

    L'esprit du soprano intact, juste un peu plus de place pour les doigts. La caisse en acajou venu des USA, avec une table et un dos en assemblage bookmatched, ou en livre ouvert (2 planches symétriquement collées selon l'axe longitudinal). Un dos avec un joli radius (bombé) pour une meilleure projection. Intérieur de la caisse vernis. Chevalet cordes traversantes, minimaliste, pour éviter tout arrachement et pour une transmission vibratoire directe du sillet à la table. La liaison du manche à la table au niveau de la 13é frette (habituellement à la 12é pour un diapason soprano) pour plus de confort de jeu et un placement idéal du chevalet sur la table, pour une meilleure transmission des vibrations.

    La finition sera à l'huile danoise (qui laisse les bois vivre et respirer, à l'opposé d'un vernis) appliquée en 14 passes, à compter d'une par 24 heures (identique à tous les ukes GG). Pour un rendu satiné/brillant (et oui, ça existe), une douceur au toucher  et un "glissé" de manche  incomparables.

    Rendez-vous en 2014 ?

     

    A venir...

  • Le Baby Dreadnought soprano

    ( inspiration et proportions Martin Ditson )

    est cordé, réglé. 

    ***** 

    Il sonne joliment,

    avec une belle attaque, de la rondeur,

    et un sustain déjà présent.

    Le manche, fluide, est tout en confort de jeu.

    Prometteur de belles choses ...

    ***** 

    Petite description technique. 

    ¤¤¤¤

    Ukulélé Soprano. 

    Diapason 347 mm. 

    Table, dos ( radiusé ou « bombé » )

    et éclisses en Samanguila ( acajou Africain ), 

    l'ensemble assemblé en livre ouvert. 

    Placage de tête également en Samanguila bookmatched. 

    Manche en acajou très dense, coupe au quartier,

    avec raidisseur tube carbone ultra strong, 

    placage de talon en palissandre. 

    Liaison manche/caisse au niveau de la 12é frette. 

    Touche en palissandre. 

    Frettes de mandoline. 

    Repéres de touche "mother of pearl", 

    dots latéraux sur chaque côté

    ( usage gaucher / droitier ). 

    Chevalet de type cordes traversantes en acajou. 

    Sillets en os, largeur 35.5 mm. en tête.

    Largeur de touche de 46 mm. à la 12é frette. 

    Finition à l'huile Danoise 14 passes. 

    Mécaniques Grover 6B ( avec insert nylon conique – Import US ).

    Boutons ébavurés et dépolis.

    Cordes Fremont black medium. 

    Un jeu de cordes Tonton Rémy soprano sera fourni en sus.

    ~~~

    Les photos.

    ....

    *** Un clic dans une photo, et hop ! Grand format.***

    --------

    ---- 

     

     

    Ce Baby Dreadnought Soprano

    est disponible au tarif de 950 euros,

    port compris.

    ~~~~


    1 commentaire
  • Une fois ce soprano cordé,

    il est bon de peaufiner les actions.

    ----

    Des cales d'épaisseurs collées ( provisoirement )

    entre elles avec de la colle blanche

    à papier de bureau.

    - un passage sous l'eau chaude les décolleront ultérieurement -

    *****

    1.2 mm. d'action à la première frette.

    2.7 mm. à la 12é frette.

    Pour en arriver aux valeurs voulues,

    il faut jouer sur les hauteurs des sillets, et sur les profondeurs

    des fentes de passage des cordes sur celui de tête.

    Les premiers accordages.

    Une fois les cordes stabilisées,

    la justesse testée,

    un nouveau réglage des actions sera toujours possible.

    Pour plus de confort de jeu,

    et une meilleure justesse.

    Il faut tout de même garder des actions

    passent partout qui s'adapteront

    à différents type de cordes,

    de tirants plus ou moins forts,

    de diamètres différents.

    Et puis le strumming, le picking ...

    Chacun voit selon sa technicité,

    son touché ...

    -----

    ~~~~


    votre commentaire
  • L'avancement du Soprano Baby Dreadnought.

    -----

    Les passes de Danish Oil.

    C'est ok.

    Il faut donc enlever les caches.

    Puis supprimer les résidus de colle

    des adhésifs de protection,

    et les petites infiltrations d'huile.

    Maintenant, la finition

    des extrémités de frettes.

    Mise à niveau fine et polissage.

    Vient la finition

    de la touche et du chevalet.

    J'utilise du Fingerboard Conditioner Loprinzi.

    Avant.

    Et après.

    Deux traitements espacés de quelques heures.

    Puis lustrage.

    Merci pour vos passages réguliers

    par ici.

    -*-~~-*-


    votre commentaire
  • Petite note d'information.

    *****

    Les pages du blog ne "collent" pas

    toujours à l'avancement de la fabrication du ukulélé en cours.

    ----

    Les travaux ont souvent - "un peu" - d'avance.

    ¤¤¤¤

    Alors, pour le Baby Dreadnought

    du moment,

    bientôt des nouvelles ...

    """""

    Le temps ... au temps ...

    ......

    Et merci pour vos visites !

    oo-OO-oo


    votre commentaire
  • Le soprano inspiration Martin Ditson,

    au séchage de sa finition à l'huile.

    ****

    Laisser le temps au temps ...

    -----

    Alors,

    petite réflexion sur les ukulélés à venir ...

    ¤¤¤¤

    Choisir les bois,

    selon leurs caractéristiques,

    leur flex et son retour,

    aux tailles de tables et outlines ...

    ....

    Koa, acajou, manguier ....

    ****

    Et puis, les touches.

    Les mariages des teintes touches / tables ...

    Cocobolo. Padouk ...

    Oui.

    Rien ne presse...

    ~~~~


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique