• La découpe de la table.

    En Red Cedar - peu fibreux.

    Un set book matched.

    Un bois tendre, qui va demander une attention toute particulière

    pendant toute la construction de ce ténor,

    car il se marque facilement.

    ****

    Ses qualités acoustiques me font penser que c'est un choix

    judicieux pour cette caisse au format ténor compact.

    ----

    Je délaisse cette fois la scie Bocfil pour la découpe de l'outline.

    Même avec une lame fine, pour certaines zones de certaines courbes,

    une accroche pourrait fendre légèrement le bois.

    Plusieurs lames neuves de bistouri et de la patience,

    centimètres par centimètres,

    voire millimètres par millimètres par endroits.

    ¤¤¤¤

    La finition de l'outline

    avec un abrasif médium,

    et deux cales à semelles souples.

    La découpe du soundhole.

    Et voilà !

    Un trou bien rond, bien axé,

    avec des bords bien nets.

    Donc ?

    Et bien ... à suivre !


    votre commentaire
  • Le chevalet du ténor.

    De type cordes traversantes.

    ----

    En acajou.

    3 pièces.

    ....

    Le petit "film" photos de la fabrication.

    ****

    "Débiter" les 3 parties.

    Les mises aux épaisseurs.

    Dressage des champs.

    Equerrage.

    Montage à blanc avant collage.

    Prises de cotes.

    L'ensemble est collé, ajusté aux dimensions voulues.

    Traçage des points de passage des cordes.

    Sur les deux faces. 

    Les trous de passage des cordes.

    Les percements se font par les deux faces.

    La mise en forme du "biais".

    Les finitions.

    - Abrasifs, laine d'acier 0000 -

    Et voilà !

    On peut voir les 4 joncs carbone

    qui renforcent les collages.

    Et les 2 trous de positionnement

    qui recevront les pions de maintient du chevalet

    lors du collage sur la table.

    ~~~~


    votre commentaire
  • Les divers préparations

    de la fabrication du Ténor n'ont pas une suite

    bien définie.

    ---- 

    Selon mes pensées, l'humeur du moment ...

    ****

    Là, les éclisses, en Samanguila,

    et le patch de renfort de table, qui sera situé sous le chevalet.

    ¤¤¤

    Le patch est fibres en travers, pour plus de rigidité.

    La ligne de collage arrière des éclisses.

    Un set bookmatched - un effet miroir de part et d'autre de la ligne de collage..

    #####


    votre commentaire
  • La touche.

    Du Ténor.

    ....

    La suite.

    *****

    Peu de mots.

    Mais plein de photos !

    ----

    Comme il y a un stripe,

    juste deux petits dots mother of pearl

    à la cinquième case

    La découpe "du trapèze" ... avec un peu de rab.

    Le frettage.

    Des frettes de mandoline.

    Les repères latéraux.

    Des points de cyano fluide

    à toutes les extrémités de frettes.

    Le dressage des champs.

    Les extrémités de frettes "biaisées arrondies",

    un bord de touche tout doux,

    rien ne doit "accrocher".

    Et voilà !

    ..-ooo-..


    votre commentaire
  • La touche du Ténor caisse à hanches à venir.

    En palissandre.

    -----

    Il y aura un strip herringbone.

    *****

    La planchette à été poncée et calibrée à 3.4 mm. d'épaisseur.

    Au final, elle sera autour des 2.8 - 3.00 mm.

    ......

    Bon, et bien, on commence ...

    La coupe par l'axe longitudinal.

    Dresser les champs de collage.

    Le collage sur le banc / presse.

    L'affleurage du strip.

    D'abord au petit rabot à lame de rasoir.

    Puis à la cale à poncer avec divers grit de papier abrasif.

    Le contrôle régulier de la constance de l'épaisseur

    sur la totalité de la planchette.

    La coupe de la largeur à 55 mm. axée,

    pour l'étape suivante

    ( le sciage des fentes de frettes ).

    Et voilà.

    ~~~~


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires