• La pose du chevalet.

    Sa position (à un demi diapason de la 12é frette, soit 181.5 mm.

    plus la compensation - ici 3 mm.), l'axe de la fente de sillet parallèle à la 12é frette,

    doit être rigoureusement respectée.

    ...¤¤¤¤...

    Et puis, le chevalet, c'est un peu le juge de paix

    qui valide la rigueur de la fabrication.

    Je m'explique : 

    - Si les lignes de collage des bookmatched table et dos sont bien axées sur le milieu de la caisse.

    - Si la bouche est bien axée.

    - Si la touche est un trapèze isocèle bien symétrique.

    - Si elle a été collée bien axée sur le manche.

    - Si le manche est bien collé dans l'axe de la caisse.

    .../...

    Avec tous ce si, et bien, "si" le chevalet est axé sur l'exact milieu de la caisse,

    les cordes de Sol et de La seront à la même distance des bords de la touche,

    et également à la même distance des bords du soundhole (bouche).

    Ouf !

    Et là, c'est tout bon ...

    sarcastic

    Le chevalet est maintenu en position

    par un léger spray de colle néoprène repositionnable.

    Cela permet de pouvoir faire varier légèrement son placement.

    Et voilà !

    On voit bien ici que la jonction de la caisse et du manche à la 14é frette,

    avec le diapason de 363 mm.

    place le chevalet sur une grande largeur vibrante de table,

    et lui permet également de ne pas être trop proche

    du bloc de caisse arrière, 

    donc pas bloqué.


  • Commentaires

    1
    John
    Dimanche 9 Avril 2017 à 10:22
    Magnifique! Et il n'y a même pas encore une goutte de Danish Oil...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :