• Le patch de renfort de table sous le chevalet,

    et les barrages.

    ...+++...

    Fibres en travers pour plus de rigidité.

    En érable idem la table.

    Hop, on colle!

    Les 2 adhésifs (bleu) pour ne pas que 

    "ça" ne glisse sous les pinces.

     

    Les barrages de table.

    Ici, les 2 barres d'harmonie.

    En red cedar.

    Les 2 bandes d'adhésif de chaque côté du barrage

    pour protéger la sous face de la table des éventuels

    frottement d'abrasif.

    Pourquoi la protéger puisque que ça ne se verra pas

    une fois la caisse assemblée?

    Et bien, justement, parce que ça ne se verra pas...

    wink2

     

    Tout en "arrondis"...

    pour un son tout "rond"...

     

     

     


    votre commentaire
  • Il y a les petits plaisirs de la journée.

    yes

    Certains se perdent avec les temps qui changent.

    Le 3é millénaire.

    Tenez, les cartes postales, dans les vraies boîtes aux lettres.

    Apportées par le facteur.

    Avec les emails, l'internet, j'en reçois de moins en moins.

    J'aime bien, les cartes postales.

    Et puis, mon facteur est sympa.

    sarcastic

     

    Hier,

    j'ai reçu un message sympa,

    via le web, mais avec un parfum de carte postale.

    smile

     

    J'aime à penser que le ukulélé est et doit rester un "véhicule" 

    de plaisirs simples.

    Simple à jouer, à apprendre si l'on s'en tient à vouloir ne jouer que du ukulélé.

    Pas de vouloir jouer de la guitare classique ou folk sur ce petit instrument à 4 cordes.

    Ce qui n'empêche en rien un son délié, brillant, rond (mellow).

    Le plaisir, de le jouer, à son niveau, peut aussi se partager.

    wink2

     

    Hier, 2 petits morceaux de ukulélé GG, 

    déposés dans ma boîte aux l...., non, ma boîte emails...

    Un ukulélé GG encore vert,

    une découverte de l'un et de l'autre.

    Le joueur et l'instrument.

    Lequel, de uke GG, et qui joue ?

    Pas si important.

    wink2

    Hier, c'était une chouette journée...

     

    clown

     

     

       

       


    4 commentaires
  • Et voilà, les contre éclisses sont collées.

    Arasées plan du côté table,

    alors que sur l'autre face,

    comme le dos sera radiusé ("bombé"),

    avec un axe longitudinale "en babouche",

    les contre éclisses présentent un angle ouvert.

    Elles viennent "mourir" sur les blocs

    de manche et arrière, eux aussi présentant un angle ouvert.

    Ouf !

    C'est clair ?

    ^^

    Bon, les photos...

    sarcastic

     


    votre commentaire
  • Un insert en palissandre,

    sur la ligne de raccordement des 2 éclisses,

    à l’arrière.

    Un rappel de la touche et du chevalet, du même bois,

    de la même billette.

    sarcastic

    Les contre éclisses, au collage,

    coté table.

    Après une baignade de 24 heures,

    ces contre éclisses en Red Cedar,

    sont maintenues par pinces à linge (en bois, c'est plus...authentique ?)

    musclées par des petits élastiques à couettes.

    Faits main.

    Les ukulélés GG.

    Et aussi avec le coup d’œil.

    GG.

    yes

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Les blocs de caisse.

    Voilà un petit film/photos

    de presque toutes les étapes.

    Jusqu'au collage du bloc arrière et des éclisses.

    ---...---

    Le trou dans le bloc de manche recevra le tourillon

    en bois dur qui assurera la liaison manche/caisse.

    On voit le "petit bouchon" qui évite

    au trou de déboucher dans la caisse, et évitera à la colle

    de couler dans la caisse.

    ......

    Comme le dos sera radiusé (bombé) la base des blocs

    est "biaisée" côté dos.

    --*--

    Le joint de collage des 2 éclisses, bord à bord,

    doit être le plus fin possible.

    ¤¤¤¤¤

    Et bien sûr, rien ne doit bouger ou glisser sous le serre joint.

    D'où les 4 petits pions de maintien collés sur les éclisses.

    wink2

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires