• Après le # 20 ?

    Et bien, le # 21, tout naturellement.

    Un pineapple mezzo soprano de 363 mm. de diapason.

    Pas un début.

    Un commencement.

    Le début de la fabrication d'un de mes ukulélés se situe bien en amont

    de couper du bois.

    Bien avant le plan, bien avant les gabarits.

    Bien avant.

    Dans les 20 ukulélés précédents.

    sarcastic

    La table et le dos sont en 2 parties, en assemblage 

    en livre ouvert, portefeuille, ou bookmatched.

    Là, la découpe du dos, en manguier.

    La table, en érable ondé.

     

    Les deux éclisses (les cotés).

    Et voilà.

    Tranquillement.

     

     


    1 commentaire
  • Et voilà.

    Le traitement à l'huile Danoise est terminé.

    ..........

    La touche et le chevalet sont passés à la crème Loprinzi.

    ----------

    Maintenant, une dizaine de jours de séchage.

    De jour en jour, le Danish Oil apportera une dureté de surface.

    Ensuite, lustrage.

    -*-

     

     


    2 commentaires
  • La finition à l'huile du mezzo soprano en noyer.

    En cours.

    Alors, quelques photos...

    sarcastic

    Et un peu de réflexion

    sur le futur #21.

    .-*-.

    Un pineapple Mezzo Soprano.

    Erable ondé (table) et manguier (dos et éclisses)...

    Le manguier est très proche du koa,

    en matière de densité, raideur, flex.

    Et le rendu visuel,

    une fois huilé, est splendide, avec une belle variété de nuances.

    yes

     


    votre commentaire
  • Un ukulélé Santo.

    Il y a un uke GG inspiration Santo.

    C'est là.

    http://ukulele-forum.fr/index.php?topic=2795.0

    Un second est prévu.

    Table en érable ondé, éclisses et dos en manguier.

    Pour quand ? Hum, pas planifié.

    Pour qui ?

    Ben, ce sera un uke perso, donc, pour moi !

    Et pas de Santo GG sans une touche avec un herringbone strip.

    Alors, entre 2 passes de Danish Oil...

    sarcastic

    Une petite vidéo du Santo GG premier du nom ?

    Wisp/Cédric joue pas trop mal, non ?

     

     


    2 commentaires
  • La finition à l'huile.

    Huile Danoise - Danish Oil.

    La Liberon est excellente pour ce type de finition.

    ----***----

    14 passes, avec 24h. de séchage entre.

    Et plusieurs passages au chiffon doux

    les heures suivantes, pour enlever les remontées par capillarité,

    qui si pas enlevées, se transformeront en point durs.

    Ensuite, après la dernière passe,

    8 à 10 jours d'attente,

    pour laisser l'huile durçir.

    Puis, 2 ou 3 lustrages au chiffon à...lustrer.

    ........

    La finition au D.O.,

    à l'abrasif 400 jusqu'au #2000,

    ça donne un touché tout doux, un glissé de manche incomparable,

    sans parler des nuances des bois qui se révèlent

    bien plus profondément qu'avec un vernis.

    Un autre choix.

    Le mien.

    ¤¤¤¤¤¤

    Un tout autre type de finition qu'un vernis, épais ou non,

    qui, à mon sens, bloque les bois de caisse,

    les empêche de respirer, de vivre (donc, moins sujets aux cracs).

    Une finition à l'huile contribue à donner un son plus doux, moins claquant.

    Un peu subjectif, peut-être, 

    mais l'expérience des 19 ukulélés précédents 

    fera que les ukes GG sont et seront finis...D.O. !

    frown

    Et puis, si accident, les réparations sont plus aisées.

    Pas de vernis à poncer, ni à rattraper une fois la réparation effectuée.

    yes

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires