• Un Dimanche matin.

    Pas comme tous les autres...

    .-*-.

    Là, finition de l'ébauche du manche.

    -+-+-

    Maintenant,

    la réservation pour la pose du raidisseur.

    Le cèdre du Brésil utilisé pour ce manche est trés peu dense, et tendre.

    De plus, les manches de mes ukulélés sont trés peu épais, trés fins en tête.

    Une jouabilité plus qu'agréable, un gage de légéreté, mais pas de rigidité.

    Un tube carbone ultra strong, collé à l'époxy (plus poudre de micro-ballon)

    apporte de la rigidité, et aussi évite tout vrillage (ce qui peut arriver avec les années).

    Petit plus: un gain en sustain.

    -ooOoo-


    4 commentaires
  • L'assemblage du manche.

    ...........

    Là, le collage de la tête, avec un angle de 15°.

    Positionné pour que la zone de raccord, derriére la tête,

    se situe au niveau du haut du manche, dans les volutes de raccordement.

    -*-

    Le raidisseur ( à venir) en tube carbone assurera ce collage.

    .-"""-.

    Le manche sera en 4 parties.

    Ces 2 blocs formeront le talon.

    o.o0o.o

     


    votre commentaire
  • Le chevalet est terminé.

    Beaucoup plus fin que l'ébauche vue précédement.

    -*-

    Le sillet, trés peu épais (1.8 mm) sera en ivoire.

    {...}

      

      


    votre commentaire
  • Le chevalet.

    Enfin, son ébauche, pas finalisée ni affinée.

    .-*-.

    En palissandre, un rappel de la touche de la même essence.

    ( wink2 Wisp ...)

    ~~~~

     


    1 commentaire
  • La caisse assemblée.

    La suppression de l'excédent du pourtour de dos, la suppression des taquets,

    l'affleurage, le ponçage.

    ¤-----¤

    Il reste à bien dresser les éclisses et supprimer des facettes,

    lisser les courbes.

    ~***~

    Cela se fera ultérieurement, avant et aprés l'assemblage manche/caisse.

    ..."""...

    La finition à l'huile Danoise,

    dans les premiéres passes à l'abrasif # 400 - 600 - 800

    est également un ponçage de finition, de plus en plus fin.

    .-.-.-.

    Là, on en est encore loin.

    yes


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires