• SANTO.

    Parfois, je me pose, en fin de fabrication d'un ukulélé. Avant de me plonger dans la construction du suivant. En ce moment, je reviens au plan du Santo commençé, houlà, il y a un peu de temps, déjà... Aprés avoir eu un Santo Chevalier entre les mains, quelques minutes, pendant un festival pluvieux, ça y était, l'envie d'en construire un avait pris sa place dans ma tête, puis posée dans un de mes carnets! Bruno (via un forum ukulélé) m'avait envoyé un croquis trés détaillé et pas mal d'infos sur son Santo Chevalier en merisier. Il ya quelques temps, au hasard d'une traînaillerie web, hop, une bonne bouille, 2-3 photos: Allan Dodge. Un musicien luthier d'Oakland, California. Fin connaisseur de "l'histoire" du uke, collectionneur, alors, bien sûr, quelques Santo dans ses pièces plus ou moins rare. Quelques messages plus tard, me voilà avec d'autres petites infos sur ce ukulélé incontournable si on s'intéresse à la saga de ces instruments.

    Et puis, j'aime à passer du temps sur les photos des coins ateliers qui apprennent beaucoup sur l'histoire, les choix et la personnalité du luthier. Et aussi de capter des petits trucs, des façons de faire, de remarquer un petit outil de fabrication personnelle, ect... En voilà quelques une de ce bon Allan. Prenez le temps de  les détailler.  En cliquant dans la photo, hop, zoom! Moi, je les imprime, en général. Rien ne remplacera le papier pour laisser l'imagination courir...Pour un peu, on pourrait sentir les parfums (oui, parfums) des bois travaillés et ponçés... 

    #-# O #-#

    -*-o-*-

    Là, un Santo Chevalier (peut-être le luthier pro avec la plus fine "sensibilité uke" en France).

     


    2 commentaires
  • Un dos "rond" de partout, "bombé" (un radius, disent les luthiers)

    apporte de la projection sonore.

    Tous les ukes GG sont radiusés,

    avec également une ligne longitudinale courbe, en "babouche".

    Pour une tenue de l'instrument toute en confort.

    Et puis, c'est tellement plus joli.

    Back belly...

    -*- O -*-

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Les mécaniques baguées téflon, avec boutons "green lite" délicieusement vintages

     sont installées sur le Pineapple Mezzo Soprano, ainsi que le sillet ébéne finement ajusté.

    Le lustrage caisse et manche pourra se faire prochaînement.

    -*- O -*-

     


    1 commentaire
  • La finition du pineapple mezzo soprano en attente du polish final

    me laisse le temps de poser un raidisseur carbone dans l'ébauche du manche d'un soprano

    dont la caisse sera en noyer d'Oregon à venir.

    Le cèdre du Brésil, choisi pour ce manche, est un bois peu dense, léger, loin d'être "dûr".

    Un stringer carbone apporte une belle résistance au flex et à la torsion induits par la tension des cordes,

    surtout qu'il sera trés peu épais et de section en demi lune.

    Le bonus ? Un gain sensible en sustain !

    Pourquoi s'en priver ?

     :-: O :-:

      


    votre commentaire
  • Et voilà!

    La 14é et derniére passe de Danish Oil terminée.

    La touche et le chevalet traîtés au Lo Prinzi conditioner

    (un second "traîtement" à venir dans quelques jours).

    2 semaines d'attente avant lustrage...

    Patience.

    -*- O -*-

     

     

     

      


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires