• Le chevalet.

    -----

    Finalement, il sera en acajou.

    .......

    De dimensions un peu plus importantes

    que ceux de mes soprano et mezzo,

    avec des "ailes" d'appui latérales,

    pour une meilleure répartition du stress

    induit par une tension de cordes supérieure.

    ¤¤¤¤¤

    Les trois pièces de bois, ni aux cotes, ni collées.

    Juste "pour voir"...

    Là, c'est la mise aux cotes...

    Un chevalet de type "cordes traversantes".

    Pour une transmission directe des vibrations,

    et surtout aucun risque de décollement.

    Pas encore finalisé, ni affiné.

    Là oui !

    Les 2 "points" noirs sont des petits pions carbone

    pour assurer le collage de la partie supérieure avant.

    Les 2  trous débouchants dans la fente de sillet sont prévus

    pour recevoir les pions de maintien pendant le collage du chevalet

    sur la table, pour éviter tout glissement.

    On peut voir le placement du chevalet proche

    de la plus grande largeur vibrante de la table.

    La ligne directrice du dessin de ce Pineapple Ténor.

    Pour une transmission optimum

    des vibrations à la table.

    --**....**--


  • Commentaires

    1
    JCC
    Samedi 29 Juillet 2017 à 13:04

    Il a quand même une sacré gueule ce uke!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :